À propos

AVEC TOUTE MA TÊTE SOUHAITE RENDRE LES MILIEUX ET LES COMPORTEMENTS PLUS SÉCURITAIRES

Avec Toute ma Tête s’attaque de front à la crise des commotions cérébrales grâce à ses programmes d’excellence de prévention, d’éducation et de sensibilisation et à sa défense constante de la santé et de la sécurité des athlètes et de la population en générale.

Les activités de sensibilisation d’Avec Toute ma Tête consistent notamment à établir des relations solides avec les collectivités locales, à donner des présentations dans les écoles, les communautés et à tirer parti des médias sociaux à l’aide du programme de prévention #EnÉquipeOnEnParle, qui a suscité une discussion à l’échelle nationale sur la sensibilisation aux commotions cérébrales.

Organisation fondée en 2013

Avec Toute ma Tête ainsi que son programme en milieu sportif, Le Bouclier Prévention, a pris naissance au Québec en 2013 grâce à Simon Poulin, ancien athlète professionnel de la Ligue canadienne de football (LCF) et membre de l’équipe nationale et olympique de Tae Kwon Do.

Programmes d’éducation depuis 2015

M. Poulin et son équipe ont conclu des partenariats uniques avec plusieurs organisations médical et universitaire, chefs de file canadiens en recherche clinique et en traitement des traumatismes crâniens. Ces partenariats permettent à avec Toute ma Tête et son équipe d’offrir des programmes exceptionnels d’éducation et de sensibilisation, ainsi que des programmes de recherche à la fine pointe de la technologie.

Recherche et développement en 2018

En 2018, Avec Toute ma Tête a étendu sa portée en établissant un partenariat avec la Fondation Héritage pour les Commotions Cérébrales Canada, qui appuie les initiatives d’Avec Toute ma Tête dans le domaine de la recherche et du traitement des traumatismes crâniens.

LES PROGRAMMES D’AVEC TOUTE MA TÊTE ONT REJOINT DES DIZAINES DE MILLIERS DE JEUNES ET LEURS PARENTS D’UN BOUT À L’AUTRE DU QUÉBEC.

Tout ce travail a déjà mis en branle un mouvement de mobilisation dans les collectivités. Elle continuera de sensibiliser et de soutenir les parents, les enfants, les entraîneurs, les athlètes, les associations et les politiciens, et de collaborer avec tous ces intervenants, dans le but de résoudre la crise des commotions cérébrales au Québec.

Le Progrès

Le gouvernement du Québec a récemment accepté les recommandations du Comité consultatif en matière d’éducation, de sensibilisation et de traitement des commotions cérébrales, ce qui a permis à la province de faire un pas de plus vers l’établissement de lignes directrices sur la sécurité dans les sports amateurs.

Joignez la cause

Aidez nous à devenir un acteur influent pour la prévention des traumatismes crâniens et dans les collectivités au Québec.